• Home
  • /
  • Matériel
  • /
  • Edie & Watson, les lunettes qui vous veulent du bien.

Edie & Watson, les lunettes qui vous veulent du bien.

Si vous vous tenez au courant de l’actualité techno vous êtes sans doute déjà tombé sur des articles dédié à cette nouvelle catégorie de verres optiques. Arrivés sur le marché depuis quelques années les verres traités pour filtrer la lumière bleue des écrans numériques équipent de plus en plus de montures. Ce traitement permet de filtrer une partie de la lumière bleue, afin de protéger les yeux de ses effets néfastes. Certains font le choix d’ajouter cette option sur leur paire de lunettes de vue, d’autres de se munir d’une paire de lunettes spécifiques. Très répandues au Japon, ces lunettes commencent à se faire une place en France, notamment avec des marques telles que Edie & Watson, ou L’Usine à Lunettes.

Comme beaucoup je passe beaucoup d’heures devant les écrans, que ce soit celui de l’ordinateur, du smartphone, de la tv ou même de la liseuse… Et je souffre régulièrement de migraines ophtalmiques, j’ai les yeux très sensibles et je ressens souvent une fatigue après une trop longue utilisation. J’ai de la chance je n’ai jamais eu besoin de lunettes – pour mon plus grand désespoir petite quand je voulais une paire de lunettes Chipie comme les copines – ayant hérité de l’excellente vue de ma maman. Néanmoins je suis consciente que cette vue il faut que je la protège et que j’en prenne soin, pour ne pas en subir les conséquences plus tard.  C’est pourquoi lorsque je me suis penchée sur le problème et que j’ai découvert ces lunettes « anti lumière bleue » j’ai été très intriguée, sans oser sauter le pas pendant longtemps, ne sachant pas si les promesses ventées par les marques ne sont que poudre aux yeux ou non.

Mes parents m’en ont finalement offert une paire pour noël, les Half Moon Bay de chez Edie & Watson, une très jolie monture bicolore, à la fois chic et originale. Je les porte depuis plusieurs semaines, et je peux donc vous en parler en toute objectivité, le résultat est plutôt très positif !

Je ne vais pas vous expliquer tout en détail sur la lumière bleue, ses effets et comment ces lunettes la filtrent, vous trouverez une infographie complète sur le site de la marque: La lumière bleue ? ou en effectuant une simple recherche sur google, le sujet étant de plus en plus abordé.

DSC_7657

Lorsque l’on porte les lunettes pour la première fois, on remarque une chose: les verres sont très légèrement teintés en jaune dû à leur traitement, au début c’est un peu déstabilisant et j’ai passé du temps à regarder au dessus des verres pour comparer la différence. Et puis je me suis très vite habituée. Même si cela rend difficile pour une photographe de traiter des images en ayant les lunettes sur le nez, je les laisse donc de côté pour certaines tâches de post traitement qui impliquent d’avoir une balance des blancs correcte. En contre partie, plus le temps passe plus je me rends compte de cette fameuse couleur bleue de mes écrans (pourtant insignifiant jusqu’alors) lorsque je ne les porte pas.

Première très bonne surprise après leur utilisation, les lunettes reposent vraiment les yeux en atténuant sensiblement l’éblouissement provoqué par les écrans, qui étaient déjà à un faible niveau de luminosité en ce qui me concerne. Que ce soit pour travailler sur l’ordinateur ou regarder la télé c’est tout d’abord ce confort qui m’a séduite, flagrant dès le début. Pour ce qui est du téléphone, je ne vais pas vous mentir, je ne m’en sers que si je suis installée avec à mon bureau ou si je sais que je vais en faire une utilisation prolongée.

Par contre n’ayant pas l’habitude de porter des lunettes je les oublie souvent dans la journée et je m’en rends compte sur le tard… Aujourd’hui ce réflexe devient plus naturel et au fil des jours je constate les autres effets positifs, je n’ai pas souffert de maux de têtes excessifs alors que c’était très habituel, et j’ai les yeux beaucoup moins sensibles et rares sont les fois où j’ai eu les yeux irrités le soir comme j’en souffrais auparavant et ça c’est un véritable soulagement. C’est pourquoi après quelques semaines d’utilisation, sans pour autant être très assidue parfois, je trouve les résultats probants en ce qui me concerne et je les ai donc totalement adopté, au point même qu’il m’en faudrait une seconde paire pour toujours en avoir une sous la main (pour quand mon mec me les pique). Mais au risque de décevoir les amateurs de cuisine, elles sont totalement inutiles pour filtrer les effets corrosif du découpage d’oignon, j’ai testé, dommage !

Si vous portez des lentilles de contact, aucun problème vous pouvez porter une paire non correctrice comme celles-ci lorsque vous êtes sur un écran. Par contre si vous portez des lunettes sachez que vous pouvez ajouter cette option lors de l’achat d’une nouvelle paire chez un opticien, attention toutefois à prendre en compte que ce filtre teinte légèrement les verres ce qui peut être parfois gênant pour une paire que l’on porte à plein temps, je vous conseillerais donc d’ajouter cette option sur une deuxième paire, dédiée au bureau par exemple. Enfin, si vous êtes presbytes, et que vous n’avez pas envie de dépenser une fortune dans une nouvelle paire, bonne nouvelle, la marque propose désormais une paire correctrice: les Twin Peaks.

Toutes les paires de lunettes Edie & Watson sont vendues au prix unique de 45€, frais de port compris. L’emballage est très soigné, les lunettes arrivent protégées dans une boite en carton avec un étui zippé et une chiffonnette. Pour ce qui est de la monture celle-ci est de bonne facture et fidèle aux images montrées sur le site, pas de mauvaises surprises à craindre sur ce point. Enfin, il est possible d’échanger, ou renvoyer la paire de lunettes si celle-ci ne convient pas et ce gratuitement, ce qui est rassurant lorsqu’il est impossible d’essayer avant d’acheter.  Si vous êtes sur Paris, sachez que la marque propose ses lunettes en libre service dans quelques cafés de la capitale (L’Anticafé, Café Marlette, Café Lomi, Gustave, Cream etc), une excellente initiative pour les faire découvrir et essayer, et elles sont aussi en vente chez Colette

Et vous, vous êtes tentés ou vous avez déjà adopté ces fameuses lunettes ?

Shebam ! Pow ! Blop ! Wizz !

4 Comments

  • Chick

    26 février, 2016 at 11 h 20 min

    Comme je te le disais, je suis moi aussi tentée de prendre une paire ! En plus de ça, je ne connaissais pas Edie & Watson, donc merci pour la découverte :) (je craque déjà sur le modèle Berkeley ♥) Merci pour ton article !

    Répondre
    • Charlotte

      28 février, 2016 at 19 h 09 min

      Tu me diras si tu craques ! De mon côté plus je les utilise, mieux je me porte ! J’aime vraiment beaucoup leurs modèles personnellement, si je devrais craquer pour une deuxième paire ce serait les Santa Rosa <3

      Répondre
  • Elisa

    24 janvier, 2017 at 22 h 31 min

    Coucou Charlotte,

    J’aimerais me procurer les lunettes Half moon bay de chez Eddy et Watson mais à priori, impossible sur leur site. Un tuyau pour en trouver quelque part sur Paris ou en ligne ??

    Répondre

Laisser un commentaire